Le Projet

Le développement informatique est une profession à laquelle on peut accéder en suivant une formation professionnelle qualifiante de plus ou moins courte de durée. Les emplois sur ce marché sont généralement mieux rémunérés que les professions traditionnellement exercés par les femmes (vente, soins, travail de bureau, restauration, nettoyage,…).

 

Actuellement, seulement 60 % des femmes en Europe ont un emploi, contre 76 % des hommes. Les femmes sans emploi, peu qualifiées ou ayant un emploi précaire ont tendance à choisir ou à être orientées vers des emplois principalement liés à la sphère domestique. Les professionnel.le.s de l’accompagnement à l’emploi ont une mission essentielle pour aider les femmes à élargir leur horizon professionnel, pour qu’elles puissent s’orienter vers des emplois porteurs peu féminisés.

 

Le codage est l’une des professions à prédominance masculine, avec seulement 16 % des spécialistes européens des TIC et 6 % de tous les développeurs mondiaux, qui sont des femmes. Le rapport de la Commission européenne intitulé “Les femmes actives dans le secteur des TIC” conclut que l’implication d’un plus grand nombre de femmes dans l’économie numérique pourrait créer une augmentation annuelle du PIB de 9 milliards d’euros dans l’économie de l’UE.

 

Comment avons nous décider d’agir ?

Notre objectif est de créer des outils de sensibilisation et de formation pour lutter contre les stéréotypes et encourager davantage de femmes à devenir codeuses. Sur la base de nos expériences de terrain, nous avons décidé d’aborder la question en ciblant principalement les professionnel.le.s de l’accompagnement à l’emploi qui sont le premier contact des femmes qui tentent de trouver un nouvel emploi. Notre projet renforce donc les compétences spécifiques des professionnel.le.s impliqué.e.s dans la reconversion des femmes vers les professions du codage.

 

 

 

C’est pourquoi nous avons mis en place un partenariat de coopération stratégique pour l’innovation dans le cadre du programme Erasmus+, financé avec le soutien de la Commission européenne. Cinq organisations de Finlande, de France, de Malte et de Pologne ont étudié la situation afin de concevoir cette plateforme de formation gratuite pour les professionnel.le.s de l’accompagnement à l’emploi que nous vous présentons ici.

Quelques outils spécifiques

 

Cette plate-forme gratuite offre aux professionnel.le.s de l’accompagnement à l’emploi les outils suivants :

  • Témoignages de femmes reconverties vers un métier du codage mettant en lumière ce qui peut pousser les femmes à décider de faire carrière dans le domaine du codage.
  • Une animation pédagogique qui s’attaque aux clichés sur les métiers du codage et propose un accompagnement.
  • Une série de mini-vidéos qui montrent la profession de codeuse sous un autre angle, et du point de vue de femmes qui étaient peu qualifiées ou au chômage avant de devenir codeuses.
  • Un module d’apprentissage en ligne destiné aux professionnels de l’emploi pour les aider à guider les femmes dans leur nouvelle profession de programmation et de codage et leur fournir des outils utiles au quotidien.
  • Un serious game qui présente différents scénarios de travail pour que les professionnel.le.s de l’emploi apprennent les bonnes pratiques dans le cadre de leur accompagnement à la reconversion des femmes vers ces professions.
  • Une boîte à outils qui renforce l’importance et la reconnaissance de ces compétences spécifiques pour les professionnel.le.s de l’emploi et de l’inseriton.

 

La stratégie Europe 2020

Notre projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie Europe 2020 et de la stratégie numérique. En plus d’offrir un soutien aux publics cibles, ce projet favorisera l’inclusion des femmes, réduira l’inadéquation des compétences et la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur numérique, et améliorera la mixité au sein de la profession du développement informatique. En outre, il soutiendra les entreprises numériques et les centres de formation qui souhaitent attirer les femmes dans leur domaine. Le projet Becoming a Woman Coder favorise l’innovation sociale par la féminisation des professions peu féminisées et cherche à accroître les compétences des femmes peu qualifiées.